dimanche 25 février 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Disponibilité des produits agricoles durant le mois de ramadhan
L’ONILEV rassure les consommateurs Abonnez-vous au flux RSS des articles

27 juin 2014
15:30
0 commentaire «Les prix baisseront dès la première semaine»

Le problème de l'indisponibilité des produits agricoles et des viandes ne se posera pas durant le mois de ramadhan, rassure l’Office national interprofessionnel des légumes et viandes (ONILEV).

 

A quelques jours du mois ramadhan, le discours rassurant quant à la disponibilité des produits alimentaires et à la stabilité de leurs prix se poursuit. Un discours qui tend à expliquer toute perturbation dans l’approvisionnement durant ce mois par la consommation frénétique qui s'empare des Algériens en cette période.

Ainsi, le Directeur général de l'Office national interprofessionnel des légumes et viandes, Sahraoui Ben Allal, a affirmé que « les produits agricoles et les viandes seront disponibles durant le mois de Ramadhan et les prix des légumes seront revus à la baisse dès la première semaine ». « La production de cette année est abondante, notamment celle de la pomme de terre dont le stock se rapproche de celui de 2013 », a fait savoir M. Ben Allal soulignant l’entrée prochaine des récoltes de plusieurs wilayas sur le marché.

Le responsable a, par ailleurs, rassuré quant à la qualité des viandes rouge et blanche, aussi bien fraîches que congelées disponibles sur le marché.  Pour les viandes rouges, M. Ben Allal a indiqué que plusieurs opérateurs supervisent les opérations d'importation de têtes bovines de l'étranger, précisant que l'abattage se faisait en Algérie pour assurer une viande fraîche.

Courgette à 15 DA, viande rouge fraîche à 750 DA

Abordant la flambée des prix des fruits et légumes ces dernières semaines, le Dg de l’ONILEV a estimé qu'elle était due aux pluies du mois de juin qui ont touché plusieurs wilayas.

A propos des prix des différents produits agricoles sur les marchés de gros, il a indiqué que le prix de la pomme de terre a varié entre 30 et 40 da/kg à la fin de la semaine.

Le prix de la carotte oscille entre 30 et 40 da/kg, celui de la tomate entre 20 et 40 da, de la courgette entre 15 et 30 da, des aubergines entre 50 et 75 da, du poivron entre 50 et 70 da, de l'oignon entre 10 et 12 da et des haricots blancs entre 50 et 70 da.

Le prix des dattes varie entre 150 et 600 da sur les marchés de gros et celui de l'huile de table entre 120 et 240 da/kg.

Le poulet congelé est cédé à 230 da/kg sur les marchés de gros et à 300 da/kg sur les marchés de détail. Le prix de la viande rouge fraîche oscille entre 750 kg et 900 da/kg dans les abattoirs outre une quantité importée de 30.000 tonnes de viande rouge congelée.

H.M/APS

Sur le même sujet
13avril 2016

L’ONILEV accuse le ministère du Commerce

09févr. 2016

Hausse des prix des produits alimentaires en 2015

03avril 2016

Les produits alimentaires de base augmentent en février

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.