vendredi 17 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

728 personnes arrêtées pour port d’armes en un mois Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 oct. 2017
16:12
0 commentaire 1278 personnes impliquées dans l'usage de stupéfiants

Au registre de l’augmentation du nombre de cas traités par la police pour banditisme, le bilan du mois de septembre dernier révèle la hausse des délits jusque là, minimes. Il s’agit notamment de délits de port d’armes prohibées. 

 

En un seul mois, les services de polices ont traité 706 affaires impliquant 728 personnes pour port d’armes prohibées soit une moyenne de 23 affaires par jour. Lesquels individus ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes et dont 93 d'entre eux ont été placés sous mandat de dépôt.  Au registre des activités de lutte contre la criminalité urbaine, il a été traité au total durant ce mois de septembre 2950 affaires ayant entrainé l'arrestation de 3766 présumés auteurs qui furent déférés par devant les instances judicaires compétentes. Les mis en cause pour détention et usage de stupéfiants occupent le haut de l’affiche impliquant 1278 personnes.

Il est enregistré 721 affaires d'atteintes aux personnes, dont 4 affaires homicides volontaires suivis par les vols, recèles et autres délits d’atteinte aux biens qui représentent, en termes d’affaires traitées par les services de police, 330 affaires. Le bilan fait ressortir aussi les délits et crimes contre les biens publics et crimes économiques et financiers qui ont été respectivement de l’ordre de 844 114 affaires traitées. La drogue reste indéniablement le facteur principal dans le déchainement de la violence en société, la police a enregistré  912 affaires impliquant 1278 personnes en sus de la saisie de 3.468 kg de résine de cannabis, 6725 comprimés psychotropes, 7.46 gr de cocaïne, ainsi que 11gr d'héroïne.

4000 retraits de permis de conduire 

Les services de police ont enregistré par ailleurs durant ce même mois de septembre 13545 infraction au code de la route. Il en résulté 69 accidents de circulation ayant entrainé 74 blessés et 05. Selon les mêmes le délit de non respect du code de la route en est la principale raison donnant lieu au retrait de prés de 3994 permis de conduire. 

Rédaction/APS

Sur le même sujet
19juin 2017

Alger : 2842 personnes arrêtées en un mois

15août 2016

Alger: retrait de 3068 permis de conduire en un mois

16avril 2017

Police : 2794 affaires traitées à Alger

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.