dimanche 24 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Excédent commercial de l’Algérie
Une baisse de moitié en 11 mois Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 déc. 2013
16:48
0 commentaire Les importations enregistrent une hausse de 8,65%.

L'excédent commercial de l'Algérie a enregistré un repli de près de 50%, durant les 11 premiers mois de l'année en cours, sous l'effet combiné d'une baisse des exportations et d'une hausse des importations.

 

A l’exception des importations qui ont enregistré une hausse de 8,65%, la grande majorité des autres indicateurs est en baisse, atteignant pour certains produits des niveaux très inquiétants, à même de mettre en difficulté le budget de l'Etat, durant l’année prochaine.

En effet, l’excédent commercial s’est stabilisé, de janvier à novembre dernier, à 10,22 milliards de dollars, contre 20,42 milliards de dollars, durant la même période de 2012, soit en contraction de 49,95%, a indiqué à l'APS le Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Cette poursuite du recul de la balance commerciale de l'Algérie, s'explique, selon les services des douanes, par une chute de 9,44% des exportations, 59,88 milliards de dollars contre 66,13 milliards de dollars durant la même période de 2012, sous le coup d’une baisse de 9,91% des expéditions des hydrocarbures qui ont plongé à 57,92 milliards de dollars durant les 11 premier mois de l’année en cours, contre 64,29 milliards de dollars à la même période de l'année précédente.

Le recul des exportations est du, selon la même, source,  à une chute de plus de 33% des produits bruts, des biens d'équipement industriels (-13%) et des biens de consommation non alimentaires (-11,7%).

Les exportations des produits alimentaires et les demi-produits ont connu, en revanche, des hausses respectives de 35,5% et 6,8%, totalisant ainsi 359 millions de dollars pour les produits alimentaires et 1,46 milliards de dollars pour ce qui est des demi-produits.

Outre les baisses enregistrées pour les exportations, le repli de l’excédent commercial de l'Algérie, durant les 11 premiers mois de l’année en cours, s’explique également par le gonflement de la facture d’importation.  

De janvier à novembre dernier, les importations algériennes se sont établies à 49,66 milliards de dollars contre 45,70 milliards de dollars durant la même période de comparaison, en augmentation de 8,65%. Cette hausse a pour raison, précise le Cnis, l’augmentation générale des produits importés, tels que les biens d'équipement agricoles qui totalisent 449 milliards de dollars, en hausse de 53,77%, les biens d'équipement industriels (+18,54%) avec 14,58 milliards de dollars, les produits de consommation non alimentaires (+10,94%) avec 10,16 milliards de dollars et les biens alimentaires (+7,62%) soit 8,77 milliards de dollars.

En 2012, l'Algérie a réalisé un excédent commercial de 27,18 milliards de dollars contre 26,24 milliards de dollars en 2011, en hausse de 3,6%. Cette légère amélioration est due à une « relative stabilité » des flux des importations et des exportations du pays.

H.M

Sur le même sujet
21janv. 2014

Excédent commercial de l'Algérie Baisse de 50% en 2013

21juil. 2014

Commerce extérieur au 1er semestre 2014 L’Algérie : un excédent de 3,8 milliards de dollars

22févr. 2014

L'Algérie a réalisé un excédent commercial en janvier 2014 Exportations et importations en baisse

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.