jeudi 17 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Selon le bilan des 11 premiers mois de 2014
Une baisse de 39,4% de l’excédent commercial algérien Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 déc. 2014
15:29
0 commentaire Les importations s'élèvent à 53,29 milliards de dollars

Selon les statistiques des douanes, l’Algérie a enregistré pour les onze premiers mois de l’année 2014, une baise 39.4% de son excédent commercial, soit 5,37 milliards de dollars, contre 8,87 milliards de dollars affichés à la même période de 2013.

 

Les conséquences de la chute des prix du pétrole sur le marché international commencent à se ressentir sur le marché national. De janvier à fin novembre 2014, la facture des exportations de l'Algérie a atteint 58,67 milliards de dollars, contre 59,07 milliards de dollars, affichant une légère baisse de 0, 68%, à la même période de l'année 2013.  Tandis que les importations ont augmenté de 6,19%, soit 53,29 milliards de dollars, selon le rapport du centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Par conséquent, le taux de couverture des importations par les exportations est en déclin de 8 points, glissant de118 à 110%.

Des résultats qui restent inquiétants, selon la même source qui prévoit la clôture de l’année 2014 avec un excédent commercial de 5 milliards de dollars. Ainsi, les exportations devraient s'établir à près de 64 milliards de dollars, tandis que les importations devraient atteindre les 59 milliards de dollars.

Les exportations des hydrocarbures, durant ces onze premiers mois, se sont établies à 56,2 milliards de dollars, contre 57,23 milliards de dollars à la même période de 2013, enregistrant ainsi une  légère baisse de 1,84%. Un recul expliqué par la chute des prix de l’or noir. Même constat pour les exportations hors hydrocarbures qui sont estimées à 2,5 milliards de dollars durant les onze premiers mois de 2014.

Dans une conjoncture financière inquiétante, l’Algérie enregistre une hausse importante de la facture des importations, qui n’a cessé d’augmenter depuis 2013. Parmi les produits qui ont connu une hausse continue, durant les premiers onze mois 2014 ; les produits alimentaires dont la facture a augmenté de 17%, soit 10,27 milliards de dollars, les biens d'équipements industriels de 16.7%, soit 17,14 milliards de dollars et celle des biens d'équipement agricoles de 30.40% avec 591 milliards de dollars.

Avec l’augmentation des importations, la baisse des exportations et chute des cours du pétrole sur le marché international, la baisse de l’excédent commercial est inévitable. Afin de faire face à une crise économique, l’Algérie doit, selon les experts, réviser sa politique des importations et encourager les exportations hors hydrocarbures afin de réduire l’impact de la chute des prix du pétrole.      

Samira Bourbia

Sur le même sujet
21déc. 2013

Excédent commercial de l’Algérie Une baisse de moitié en 11 mois

20oct. 2014

Il enregistre une baisse de 18% durant les premiers neuf mois de 2014 L’excédent commercial algérien continue de se replier

23nov. 2014

Selon le bilan des 10 premiers mois de 2014 Une baisse de 23% de l’excédent commercial algérien

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.