mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La question sera discutée prochainement entre l’UGCAA et le ministère du Commerce
Une baguette de pain à 8,50 DA pour les gros clients Abonnez-vous au flux RSS des articles

11 janv. 2015
11:13
0 commentaire La proposition concerne les écoles, les hôpitaux et les collectivités locales

Le prix réel de la baguette de pain a été évalué à 12 dinars par la fédération des boulangers qui a décidé d’en discuter avec le ministre du Commerce, juste après la tenue du 5ème congrès national de l'UGCAA, prévu les 19 et 20 janvier à Alger. 

 

Pour le moment, les boulangers, à travers leur fédération, proposent une solution en ce qui concerne les contrats avec les collectivités locales et les écoles qui doivent être renouvelés avant la fin du mois en cours. Le prix de la baguette de pain pour ces gros clients sera de 8.50 DA au lieu de 7,50 DA, selon le secrétaire national de la fédération des boulangers chargé de la communication, M. Abdelaziz Bouguerne. 

Il a affirmé que « les boulangers  et notamment ceux de Constantine ont adhéré difficilement à la proposition qui leur a été faite par son organisation de céder aux collectivités (lycées, hôpitaux, casernes, etc.) la baguette de pain au tarif de 8,50 en y introduisant des améliorants pour rester dans les normes légales définies par la loi de 1996, et faciliter aussi la facturation des quantités de pain livrées à leurs clients au prix indiqué ».                                                    

Selon la loi en vigueur jusqu’à présent,  le pain ordinaire était facturé à 7,50 dinars et le tarif de la baguette de pain améliorée à 8,50.Pour cela, les boulangers devront utiliser cette clause pour les nouvelles factures.  « Ils vont introduire des améliorants pour le pain ordinaire en le facturant au tarif du pain amélioré », a-t-il dit.  Cette formule, a été acceptée par les boulangers dans la mesure où les pouvoirs publics adoptent et promulguent au plus vite une nouvelle loi qui viendrait réglementer définitivement cette question en tenant en compte les intérêts des boulangers.

M.E.H

Sur le même sujet
11févr. 2014

Industrialisation et usage de la farine mixte Du pain à moindre coût

25avril 2013

Les textes de loi fixant le prix du pain et la marge bénéficiaire seront revus

02mars 2013

La baguette de pain à 10 DA Les boulangers en grève à Constantine

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.