lundi 11 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Un comité pour la certification des produits Hallal Abonnez-vous au flux RSS des articles

02 avril 2017
13:27
0 commentaire Noureddine Boudissa, Dg de l’Algerac

Les produits alimentaires dits « Hallal » seront dorénavant soumis à un contrôle de conformité d’un comité qui été installé il y a deux semaines au ministère du Commerce a annoncé le directeur organisme Algérien d'Accréditation (Algerac).

 

Invité de la radio nationale, Nouredine Boudissa a annoncé qu’à partir de demain, lundi, un organisme public chargé de la certification des produits «Halal» sera mis en place et un Comité national pour le suivi du processus de certification et de l'apposition de la marque «Halal» sur des produits sera installé aussi au ministère du commerce. L’objectif de cet organisme est de maîtriser et de «renforcer le contrôle des denrées alimentaires Halal» et de satisfaire l'attente légitime du consommateur musulman quant à l'origine des denrées alimentaires mises en vente et leurs ingrédients » a-t-il expliqué.

Par ailleurs, il a indiqué que la reconnaissance de l’organisme algérien d’accréditation (ALGERAC) par des instances internationales, africaines et arabes interviendra bientôt. «Tous les documents et les rapports ainsi que le plan de travail et les travaux effectués par les experts en Algérie sont envoyés chez ces instances», a indiqué Nouredine Boudissa.

Une reconnaissance internationale qui sera délivrée d’ici la fin de cette année, a souligné encore l’invité, l’objectif étant de donner plus de crédibilité « à nos laboratoires qui sont contraints de s’adapter aux critères internationaux.»

S’exprimant sur l’importance de contrôle des produits par les laboratoires, l’intervenant a souhaité voir une grande intégration de plusieurs secteurs dans le programmé de l’organisme d’accréditation qui se base sur la mise en place d’un réseau de laboratoires multidisciplinaire, ce qui permettra selon lui d’approuver plus facilement la conformité des produits.

À ce propos, il a fait savoir que pas moins de 2 000 laboratoires sur le plan national ont la possibilité d’avoir des accréditations de la part d’Algerac. Ils leurs suffit juste de se mettre a niveau sur «le plan organisationnel, financier et formation pour se conformer aux normes internationales et garantir un agrément de notre part » a-t-il expliqué.

Car selon l’invité de la radio, c’est à partir de là que les produits algériens «pourront être exportés en Europe sans être obligés d’obtenir une certification d’un organisme européen».

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
02août 2013

Contrôle de conformité: 19 organismes ont obtenu une accréditation en Algérie

19juin 2016

Normalisation: 240 laboratoires bientôt accrédités

10août 2016

Un texte réglementaire pour la certification des produits alimentaires "Halal"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.