lundi 22 janvier 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Modernisation des services du CNRC
Le registre du commerce électronique opérationnel à Alger Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 mars 2014
15:23
0 commentaire Le projet a coûté 50 millions de dinars

Le ministère du Commerce a lancé officiellement le premier registre de commerce électronique à Alger. 

 

Le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, a procédé, aujourd’hui au Palais des expositions, Safex à Alger, au lancement officiel, du registre de commerce électronique(RCE), dans une première phase au niveau d'Alger.  Le ministre a remis deux premiers RCE à deux commerçants algérois, après l’impression de ces documents par les agents informatiques du Centre national du Registre de commerce (CNRC). 

Benbada a indiqué à cette occasion que l’avènement du RCE constitue un bond qualitatif en matière de contrôle et de communication des informations, qui s’appuis désormais sur l’utilisation des TIC et des technologies mobiles. Cela devrait mettre fin aux actes de falsification dont fait l’objet le registre, a-t-il expliqué.

Pour sa part, le directeur général du  CNRC, Rafik Chetti , a estimé que le RCE va permettre à tous les opérateurs économiques de financer leurs transactions commerciales en toute sécurité et en toute transparence.

Le projet du RCE a été confié à une joint-venture, créée par l’entreprise nationale des services informatiques (ENSI), en partenariat avec un opérateur finlandais. Celui-ci, aura la charge de la mise en œuvre de l’opération de remplacement de tous les registres de commerces à l’échelle nationale, sachant qu’il existe 1600 000 commerçants inscrits au RC en 2013. Cette joint-venture assurera également le suivi technique durant une période de cinq années et assurer des formations aux agents du CNRC.

Le lancement du RCE va obliger l’administration commerciale à retirer les anciens RC sans coûts supplémentaires, a souligné M. Chetti. Il a précisé que cette opération consistera dans une première étape, à imprimer un code crypté sur l’extrait du registre du commerce au format papier délivré au niveau de la wilaya d’Alger (projet pilote) et sera généralisée par la suite à toutes les wilayas à partir du mois de juin 2014.

La deuxième étape interviendra au courant du mois de décembre 2014. Il s’agit de la conception d’un nouveau modèle d’extraits du registre du commerce sous format carte, après l’adaptation du dispositif législatif et réglementaire pour asseoir le traitement numérique et les services en ligne dans la gestion du RC.

Le DG du CNRC a noté que l’arrivée opportune de la 3G en Algérie, constitue un atout majeur qui consolidera l’exploitation de cette solution, en permettant la constitution et la vérification en temps réel, des informations relatives au titulaire de l’extrait du RC.  

Il a fait savoir que cette solution sera dès maintenant introduite dans les procédures des différentes institutions de contrôle qui peuvent accéder directement à la banque de données du CNRC.

M. Chetti a, en outre, souligné que le RCE inscrit dans le cadre de la modernisation du système d’information du CNRC pour lequel une enveloppe de 401 millions de dinars a été consacré durant la période 2007-2014.

Lahcene Brahmi

Sur le même sujet
10avril 2014

Registre du commerce électronique 3400 commerçants déjà inscrits

12févr. 2017

30% d’inscrits au registre de commerce électronique

13août 2016

Dépôt de comptes sociaux: le Cnrc veut élargir la liste des assujettis

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.