lundi 24 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le dispositif du transport de marchandises sera revu Abonnez-vous au flux RSS des articles

17 juil. 2017
14:58
0 commentaire Le Fonds a été institué en 1995

Une enveloppe financière de 5,27 milliards de dinars a été allouée au Fonds de compensation des frais de transport dans le sud du pays au titre de l'exercice 2017.

 

C’est en effet ce qu’a indiqué aujourd’hui le directeur général de la régulation et de l`organisation des activités au ministère du Commerce, Abdelaziz Aït Abderrahmane. « Avec cette enveloppe globale, un montant de 3,635 milliards DA a été dégagé pour couvrir les besoins de 2017 dont une première tranche d’un montant de 1,635 milliard de dinars a été mobilisée pour couvrir les réalisations physiques et financières effectuées au titre du 1er semestre 2017 (mandatement et mise en œuvre de la procédure en cours avec la DFMG) »,  détaille-t-il et d’ajouter « un montant de 2 milliards de dinars a été dédié pour l’assainissement des dettes détenues par les opérateurs affiliés à ce fonds régional ».

Dans l’objectif de corriger les dysfonctionnements que connaît ce Fonds, M. Ait Abderrahmane préconise « la révision du dispositif réglementaire » le régissant, l’assainissement des dettes cumulées dans le cadre du dispositif de ce compte spécial. Mais aussi la délimitation du périmètre d'approvisionnement, la révision de la liste des produits éligibles et du barème lequel est fixé actuellement à 3 DA la tonne kilométrique transportée pour l’inter-wilayas, et à une fourchette entre 1,8 et 9 dinars, selon l'état des itinéraires, pour la tonne kilométrique transportée en intra-wilaya.

Le même responsable propose également la suspension du dispositif pour les wilayas dont le nombre d'adhérents et faible, voire nul (Nâama, El-Bayadh, El-Oued, Ouargla et Ghardaïa), la relance des inspections des services, la mise en place d'un dispositif pour l'évaluation des besoins réels et la révision de la convention du Fonds avec les adhérents.

Actuellement, 10 wilayas sont concernées par ce dispositif : Adrar, Tamanrasset, Bechar, Illizi, Ouargla, El Oued, Ghardaïa, Nâama, El Bayadh et Tindouf. 

N.I

Sur le même sujet
29mai 2013

Le montant maximum pour l’obtention d’un micro-crédit relevé pour les wilayas du sud

26juin 2012

Phœniciculture 96 millions de DA pour lutter contre les parasites du palmier dattier

17avril 2014

Election présidentielle Le scrutin prorogé d'une heure dans 590 communes

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.