mercredi 13 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le déficit commercial baisse de 47% en 4 mois Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 mai 2017
18:10
0 commentaire L"Algérie table sur une réduction de 15 milliards Us

La politique de maitrise des importations à travers les différentes restrictions imposées par des licences d’importation a donné ses fruits en termes de commerce extérieur. En effet, le déficit commercial pour les quatre premiers mois de cette année a baissé de 47,2% pour se stabiliser à 3,5 milliards de dollars. 

 

Selon le Centre national de l`informatique et des statistiques des Douanes (CNIS), le déficit a enregistré une baisse de 3,13 milliards de dollars soit 47, 2% par rapport à la même période de l’année passée. Les exportations ont augmenté de 11,92milliards de dollars  entre janvier et fin avril de l`année en cours contre 8,81milliards de dollars  sur la même période de 2016, soit une hausse   de 35,3% correspondant à une augmentation de 3,11 milliards de dollars , précise le Cnis.

Pour les importations, elles ont très légèrement diminué en s`établissant à 15,42 milliards de dollars  en janvier-fin avril 2017 contre 15,44 milliards de dollars  en janvier-fin avril 2016, soit un recul de 0,14%. Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 77% contre 57%. 

Grâce au redressement des cours pétroliers qui ont oscillé entre 50 et jusqu'à parfois 57 dollars sur la période de janvier-avril, les exportations des hydrocarbures, ayant représenté 94,26% du total des  exportations, ont atteint 11,236 milliards de dollars  contre 8,205 milliards de dollars  à la même  période de 2016, en hausse de près de 37%.

Quant aux exportations hors hydrocarbures (5,75% du montant global des exportations), elles ont augmenté à 685 millions usd contre 606 millions usd, soit une hausse de 13,04%. .

Pour ce qui est des importations, sur les 4 groupes des produits importés, 2 ont enregistré une baisse: les biens destinés à l'outil de production et les biens de consommation non alimentaires.

Par contre, les importations ont chuté dans les groupes des biens destinés à l'outil de production à 4,45 milliards de dollars  contre 4,84 milliards de dollars  soit -8,1% et les biens de consommation non alimentaires à 2,18 milliards de dollars  contre 2,63 milliards de dollars  (-16,75%).

L`Italie et la Chine préservent leur statut de premiers partenaires

 Les cinq premiers clients de l`Algérie, au cours des quatre premiers mois 2017, ont été l`Italie avec 2,14milliards de dollars  d`exportations algériennes (18,01% des exportations globales algériennes), suivie de  l`Espagne avec 1,43 milliards de dollars  (12,02%), de la France avec 1,29 milliards de dollars  (10,89%), des Etats-Unis avec 958 millions usd (8,04%), et des Pays-Bas avec 753 millions usd (6,32%).

Quant aux principaux fournisseurs de l`Algérie, la Chine est restée en tête avec 3,15 mds usd d`importations algériennes (20,47% des importations globales algériennes), suivie de la France avec 1,31 milliards de dollars  (8,5%), de l`Italie avec 1,08 mds usd (7,02%), de l`Allemagne avec 1,01 milliards de dollars  soit 6,6% et de l`Espagne avec 954 millions usd (6,2%).

Khelifa Litamine/Agence

Sur le même sujet
23juil. 2017

Le déficit commercial baisse de 54%

21mars 2016

Creusement du déficit commercial de l’Algérie durant les deux premiers mois 2016

10mai 2014

Echanges commerciaux L’Espagne premier client de l’Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.