mercredi 13 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La grève des distributeurs de lait reportée Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 janv. 2017
11:18
0 commentaire Ils revendiquent le retour à l'ancien taux d'imposition

La grève annoncée pour aujourd’hui par les distributeurs de lait de la wilaya de Constantine, a été reportée à une date ultérieure et un rendez-vous pour une rencontre avec le commerce a été fixée pour le 4 février prochain dans l’objectif de faire le point de la situation.

 

En effet, les distributeurs de lait avaient décidé de faire une grève aujourd’hui pour dénoncer les dernières hausses des prix du carburant qui n’ont pas été sans conséquences sur leurs marges bénéficiaires. Une réunion a regroupé jeudi dernier les représentants de la filière avec le directeur du Commerce, des impôts et celui de la laiterie «Numidia» et les membres du bureau de wilaya de l'UGCAA pour trouver des solutions aux nombreux problèmes rencontrés par les distributeurs de lait. Les différents responsables se sont engagés à prendre en charge  les revendications des protestataires en vue de leur trouver des solutions, chacun à son niveau. Une réunion d’évaluation est prévue pour le 4 février prochain.

Les distributeurs de lait ont expliqué dans une pétition adressée à tous les responsables concernés le 4 janvier dernier leur déséquilibre financier compte tenu du fait que leur marge bénéficiaire de 10 %, reste très faible pour pouvoir supporter les nouvelles augmentations intervenues sur les carburants, mazout et essence, mais aussi sur les tarifs de l'huile moteur et des pneumatiques, et qui se répercutent négativement, sur leur bénéfice. D'autant plus, ont-ils signalé, par ailleurs, qu'ils sont pénalisés par le ralentissement du rythme de production de l'unité «Numidia» de Chaâb Ersass. Ralentissement induit par un manque de la poudre de lait. «Ce qui réduit, automatiquement, les quotas de sachets de lait que nous distribuions et entraîne un manque à gagner», ont-ils expliqué.  En résumé, les protestataires demandent l'annulation de l'augmentation de la TVA et le retour à l'ancien taux d'imposition. En attendant, leur réunion du 4 février, le recours  à la grève reste persistant.

MEH

Sur le même sujet
21janv. 2016

Livreurs de lait : grève illimitée à partir du 1er février

10janv. 2016

Les distributeurs de lait en grève à Constantine

18janv. 2014

Transformation de la poudre de lait en produits dérivés 43 unités de production épinglées

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.