samedi 21 juillet 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Matériaux de construction
La facture des importations en baisse de 28,66% Abonnez-vous au flux RSS des articles

07 oct. 2015
16:47
0 commentaire La tendance baissière se poursuit

Durant les huit premiers mois de 2015, la facture d'importation des matériaux de construction continue sa tendance baissière, s'établissant à 1,7 milliard de dollars, contre 2,38 milliards de dollars à la même période de 2014, soit une baisse de 28,66%. 

 

Selon le Centre des statistiques des Douanes algériennes (Cnis), la baisse des importations des matériaux de construction en valeur n’a pas été suivie avec la même ampleur en termes de quantité. Les quantités importées se sont établis à 7,29 millions de tonnes contre 7,47 millions de tonnes, soit moins de 3,8%.

Cette baisse a continué à toucher l'ensemble de la composante des importations de ces matériaux. Dans le détail, le Cnis précise qu’ en dépit d'une hausse des quantités du ciment (portland, alumineux, hydraulique...) importées, la facture des importations de ce produit a atteint 326,36 millions de dollars contre 394,87 millions dollars, soit un recul de 17,35%. Les quantités importées ont enregistré par contre une augmentation de 3,6% pour totaliser 4,461 millions de tonnes contre 4,306 millions de tonnes.

En outre, les importations du bois ont reculé en valeur et en quantités. Ainsi, la facture est passée à 431,1 millions dollars équivaut à 937.269 tonnes contre 595,45 millions de dollars équivaut à 1,05 millions de tonnes, soit des baisses de moins de 27,60% en valeur et de 10,71% en volume.

Les importations de fer et d'acier ont enregistré, quant à elles, un important recul. Elles se chiffrent à 911,13 millions dollars contre près de 1,34 milliard de dollars, soit une baisse de 31,90%. Les quantités importées ont chuté de 10,27%, passant à 1,86 million de tonnes contre 2,073 millions de tonnes. La baisse de la facture du fer et de l'acier s'explique essentiellement par une chute des prix mondiaux de ces produits puisque ce secteur enregistre une surabondance de l'offre mondiale couplée à une baisse de la demande chinoise.

La tendance baissière des importations algériennes des matériaux de construction pourrait bien se confirmer dans les années à venir, à la faveur l’entrée en service de plusieurs sites de production du ciment, de Fer et acier…. Pour la production du ciment, l’Algérie aura un excédent de production dès 2017, et ce, après l’augmentation de la production de l’entreprise publique Groupe Industriel des Ciments d’Algérie et celui du Groupe Lafarge et aussi la réalisation d’une usine mixte, créée en partenariat le sud-africain PPC et la société algérienne Hodna Cement Company.

Idem pour le Fer et l’acier où l’Algérie devra mettre fin définitivement à l’importation de ce produit dès 2017, notamment après la récupération du complexe sidérurgique d’El Hadjar par l’Etat, l’augmentation de la production de l’usine de Tosyali à Oran qui devra atteindre les 2,3 millions de tonnes d’ici l’année prochaine et aussi  l’entrée en production du complexe de Bellara, qui devra produire quant à lui 2 millions de tonnes par an dans un premier temps. 

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
08nov. 2015

Matériaux de construction Baisse de 27,4% de la facture des importations

09août 2016

Matériaux de construction: la facture en baisse de 25,7%

28juin 2016

Matériaux de construction : baisse des importations

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.