dimanche 24 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Il enregistre une baisse de 18% durant les premiers neuf mois de 2014
L’excédent commercial algérien continue de se replier Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 oct. 2014
18:05
0 commentaire Hausse de 31,8% des exportations hors-hydrocarbures

Les contreperformances continuent de marquer le commerce extérieur de l’Algérie durant les premiers neuf mois de 2014. L’excédent commercial continue de se replier pour atteindre 5,39 milliards de dollars contre 6,6 milliards de dollars à la même période de l'année 2013, soit une baisse de 18%, ont indiqué les récents chiffres des Douanes algériennes.

 

La même source note que les exportations de l'Algérie ont atteint 49,23 milliards de dollars contre 48,53 milliards de dollars à la même période de 2013, enregistrant ainsi une légère hausse de 1,44%.

Durant la même période, les importations, se sont établies à 43,83 milliards de dollars contre 41,93 milliards de dollars, en hausse de 4,55% durant la même période de comparaison, précise Le Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Les hydrocarbures ont continué à représenter la plus grande part des exportations avec une part de 95,83% du volume global des expéditions algériennes à l'international. Ils ont atteint 47,18 milliards de dollars durant les premiers neuf mois de 2014 contre 46,97 milliards de dollars à la même période de l'année dernière, enregistrant ainsi une légère amélioration de 0,44%, et ce, en dépit de la chute des prix du pétrole durant ces derniers mois. Quant aux exportations hors-hydrocarbures, elles ont atteint 2,05 milliards de dollars, en hausse de près de 31,8%, mais ne représentant que 4,17% du montant total des exportations algériennes.

8,63 milliards de dollars pour la facture alimentaire

La composition des exportations hors-hydrocarbures s'est répartie entre le groupe des demi-produits pour un montant global de 1,72 milliard de dollars. Les biens alimentaires ont atteint 231 millions de dollars durant les 9 mois de 2014, tandis que les produits bruts se sont établis à 84 millions de dollars.  

Pour les importations, deux groupes ont enregistré des baisses dont la plus importante a concerné le groupe "énergie et lubrifiants" et celui des biens de consommation non alimentaires.
Quant aux produits qui ont enregistré une hausse, il s'agit essentiellement des produits alimentaires avec un total de 8,63 milliards de dollars, soit une hausse de 17,6%, par rapport à la même période de 2013. Les biens d'équipements agricoles ont également augmenté de 31,7% pour une valeur de 478 millions de dollars. Ainsi, les biens d'équipements industriels ont augmenté de plus de 13% avec une valeur de 13,92 milliards de dollars.

La Chine premier fournisseur de l’Algérie

Les pays de l'Union européenne (UE) sont restés les principaux partenaires de l'Algérie avec les proportions respectives de 51,35% des importations algériennes pour une valeur de 22,51 milliards de dollars, et de plus de 64% des exportations algériennes pour une valeur 31,54 milliards de dollars.  Il est constaté que les exportations algériennes vers les pays de l'UE ont augmenté de 830 millions de dollars durant les neuf premiers de 2014, soit une hausse de plus de 2,7% comparativement à la même période de 2013.  Les cinq premiers clients de l'Algérie ont été l'Espagne avec 7,08 milliards de dollars, l'Italie vient en deuxième position avec 6,72 milliards de dollars suivie par la France, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Quant aux principaux fournisseurs de l'Algérie, la Chine vient en tête avec 6,06 milliards de dollars, suivie de la France avec 4,95 milliards de dollars, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et les Etats-Unis.

Nassima Benarab

Sur le même sujet
20janv. 2015

Commerce extérieur L’Algérie a importé pour 58,33 milliards de dollars en 2014

23nov. 2014

Selon le bilan des 10 premiers mois de 2014 Une baisse de 23% de l’excédent commercial algérien

22févr. 2014

L'Algérie a réalisé un excédent commercial en janvier 2014 Exportations et importations en baisse

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.