mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Balance commerciale
L’Algérie accuse un déficit de 1,73 milliard dollars Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 avril 2015
17:15
0 commentaire Baisse de 31,75% des exportations des hydrocarbures

L’Algérie en très mauvaise posture : les revenus de ses importations en hydrocarbures enregistrent encore une fois une baisse. 

 

Durant le premier trimestre de l’année 2015, la balance commerciale algérienne a enregistré un déficit de 1,73 milliard de dollars, contre un excédent de 1,83 milliard de dollars durant la même période de l’année 2014.

De janvier à mars, les exportations se sont établies à 11,31 milliards de dollars contre 16,17 milliards dollars à la même période de 2014, soit une baisse de 30,1%.  Cependant, les importations se sont chiffrées à près de 13,04 milliards, contre 14,34 milliards dollars durant la même période de l'année écoulée, en baisse de 9,06%.

Les exportations des hydrocarbures, qui ont représenté près de 94% du total des exportations, ont été évaluées à 10,62 milliards dollars contre 15,56 milliards à la même période de 2014, soit une baisse de 31,75%, ce qui équivaut à 4,94 milliards dollars.

S’agissant des exportations hors hydrocarbures, elles demeurent toujours marginales avec 6,04% du volume global des exportations. En valeur elles représentent 683 millions de dollars, tout de même en hausse de 12,34% par rapport au premier trimestre de 2014.

Selon ces chiffres dévoilés par les douanes algériennes placent les pays de l'Union Européenne au premier rang des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie avec 49,37% des importations effectuées depuis cet espace économique. A l’inverse, 73,4% des exportations algériennes sont destinées aux différents marchés de l’UE.  

Toutefois, la Chine maintient sa place de premier fournisseur du pays, suivie par la France, l'Italie et l'Espagne, tandis que les principaux clients de l'Algérie, durant le 1er trimestre 2015, sont l'Italie, suivie par l'Espagne, la France et la Grande-Bretagne.  En ce qui concerne les échanges de l’Algérie avec les pays du Maghreb, ils ont baissé de 32,2% au premier semestre 2015, passant ainsi à 640 millions dollars contre 944 millions dollars durant la même période de 2014.

M.C/APS

Sur le même sujet
20févr. 2017

Le déficit commercial s’est rétréci en janvier 2017

23juin 2015

Commerce extérieur algérien sur les 5 premiers mois de 2015 Les exportations hydrocarbures en baisse de plus 45%

21sept. 2016

Déficit commercial : en hausse de 26,5%

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.