vendredi 17 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Hausse de la facture des produits alimentaires Abonnez-vous au flux RSS des articles

29 oct. 2017
20:27
0 commentaire La facture a atteint 6,5 milliards de dollars

L’instauration des licences d’importation n’a pas contribué à faire baisser la facture des produits alimentaires.

 

Celle-ci a encore augmenté à 6,5 milliards de dollars sur les 9 mois de l’année en cours, soit une hausse de 6,4%  selon des statistiques douanières. Les céréales (blé dur, tendre...), semoule et farine ont été importés pour un montant de 2,11 milliards de dollars contre 2,13 milliards de dollars l’année dernière soit une baisse de 0,72%. Ce qui est insignifiant pour ce groupe de produits.

Pour les laits et produits laitiers, la facture a franchi la barre de 1,15 milliard de dollars entre janvier et fin septembre 2017, contre 727,5 millions de dollars durant la même période de l'année dernière, soit une augmentation de 58,23%. Les sucres et sucreries n’échappent pas non plus à cette tendance haussière avoisinant les 22,6%, puisque la facture s’est chiffrée à 827,96 millions de dollars contre 678,34 millions de dollars.

Pour ce qui est des huiles destinées à l'industrie alimentaire, le Centre national d’information et des statistiques des douanes estime leur importation à 612,2 millions de dollars contre 540 millions de dollars, en hausse de 13,4%. Conséquences : la facture globale du Groupe des produits alimentaires et des huiles destinées à l'industrie alimentaire a coûté 7,11 milliards de dollars sur les 9 premiers mois de 2017 contre 6,64 milliards de dollars sur la même période de 2016.

F.A/APS

Sur le même sujet
26août 2017

Importations: baisse des médicaments

01oct. 2017

La facture des produits alimentaires en hausse

20oct. 2014

Il enregistre une baisse de 18% durant les premiers neuf mois de 2014 L’excédent commercial algérien continue de se replier

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.