dimanche 23 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Carburants: Sonatrach économise 710 millions de dollars Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 sept. 2016
14:46
0 commentaire L’exportation de pétrole brut a reculé de 8% à fin août 2016.

La factures des carburants importés qui constitué un lourd fardeau pour la Sonatrach, a connu une baisse considérable durant les huit premiers mois de cette année, puisque les quantités importées ont subi une réduction qui permis à Sonatrach d'économiser 710 millions de dollars, soit une baisse de 43% par rapport aux réalisations à fin août 2015, a indiqué ce matin le groupe dans un communiqué. 

 

Cette performance est réalisée grâce aux raffineries de Sonatrach, qui ont traité 19,9 millions de tonnes de pétrole brut et de condensat à fin août dernier, soit une hausse de 7% (+1,26 million de T) par rapport à la même période de 2015. «Cette bonne performance est le résultat de la maximisation du taux de marche des installations», explique la même source.

Ainsi, la production du gasoil a augmenté de +8% (+ 415.000 tonnes) ce qui s'est traduit par une diminution des importations de -25% (- 350.000 tonnes), et ce, "malgré l'augmentation de la consommation sur le marché intérieur", souligne la même source.

Pour les essences, la production de Sonatrach a enregistré une augmentation de +6% (+ 114 000 tonnes) qui s'est traduite par une diminution des importations de -10% (- 110 000 tonnes).

Sonatrach améliore ses performances d’exportation

La société nationale des hydrocarbures, Sonatrach multiplie les efforts afin d’accroitre ses revenu et rationaliser ses dépenses pour faire face au climat de crise que connait le marché des hydrocarbures.

Pour y arriver, la Sonatrach a augmenté ses exportations à 71,5 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) durant les huit premiers mois de 2016, soit l’équivalent de 8% par rapport à la même période de l'année précédente, selon le communiqué.

Toutefois, l’exportation de pétrole brut, le groupe ont reculé de 8% à fin août 2016 par rapport à la même période de 2015, en raison de la baisse de traitement de quantités importantes de brut au niveau des raffineries du nord, explique la même source.

Selon le communiqué, «la performance des raffineries nous a permis de réaliser notre objectif d'exportation de produits raffinés à hauteur de 123% sur les 8 premiers mois de 2016 et de dégager une croissance de 2% par rapport à la même période de 2015». Rien que sur le marché italien, «nos exportations de gaz ont augmenté de presque 3 milliards de m3 (BCM) sur les 6 premiers mois de l'année», affirme le groupe.

Concernant les exportations de gaz par gazoducs, le groupe a enregistré une augmentation de 43% durant les huit premiers mois de l'année en cours par rapport à la même période de l'an dernier et un dépassement de 12% de l'objectif au 31 août 2016.

Une bonne partie de cette performance a eu lieu sur les trois premiers mois de l'année, coïncidant avec l'hiver, qui sont généralement cruciaux pour les clients de Sonatrach à l'exportation. 

«La reprise des exportations de gaz par gazoducs confirme un repositionnement de Sonatrach sur le marché européen», commente le groupe.

Par ailleurs, la production primaire d'hydrocarbures s'est établie à 127,4 millions de TEP au 31 août 2016, soit un taux de réalisation de 99 % de l’objectif de production pour cette période.

Les mois de juillet et août ont été caractérisés par l'amorce d’une augmentation du rythme de production, suite à la reconstitution progressive du stock de matériel pour l’exploitation et le développement dont la réception a débuté en juin, en tenant compte du retard du démarrage du boosting de Tigentourine prévu en avril 2016.

La moyenne mensuelle de la production primaire sur les 6 premiers mois de l'année a été de 15,7 millions de TEP / mois. Celle-ci est passée à 16,5 à partir du mois de juillet et à 16,9 millions de TEP / mois à fin août.

Par rapport à la moyenne mensuelle de la production primaire sur l'année 2015, des apports additionnels ont été observés durant les mois de juillet et août 2016, ce qui a augmenté la production primaire de 600.000 TEP par mois. «L'apport progressif des nouveaux gisements notamment les projets gaziers, est prévu à partir de 2017 », indique le groupe.  

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
30juin 2015

Activités de la Sonatrach au 1er trimestre 2015 Productions en hausse et recettes en baisse

23févr. 2015

Bilan du secteur de l'énergie Croissance en hausse dans les hydrocarbures en 2014

19mars 2017

Sonatrach : hausse de l’exportation de 7%

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.