samedi 18 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Bakhti veut réformer le fonctionnement des CCI Abonnez-vous au flux RSS des articles

10 janv. 2016
16:33
Diaporama : il y  a 3 images 0 commentaire "Il y’a nécessité de revoir les statuts des CCI"

Intervenant, aujourd'hui à Alger, le ministre de Commerce Bakhti Belaib a réaffirmé son soutien, sa détermination et sa volonté de soutenir le projet de refonte des statuts de la CACI et des CCI, et ce, afin de redonner à ces institutions la place qui leur revient. «Les CCI ont un grand rôle à jouer dans la promotion de l'économie nationale notamment en ces moments de baisse des prix du pétrole et baisse des ressources de l'Etat», explique le ministre qui rassure les présents en disant que «le Gouvernement veille à redynamiser CCI et réduire le rôle de la rente dans le financement des projets».

 

«Je suis de ceux qui souhaiteraient la reforme des statuts. Ainsi, je dirais que le système financier des CCI pourra connaitre une reforme très rapidement», indique le ministre qui a rappelé qu'il «y’a la nécessité de revoir les statuts des CCI et ce malgré la poursuite du financement de l'Etat à ces organes».

Le ministre est même allé plus loin en disant que son département compte impliquer les CCI dans la délivrance des licences d'importation, comme cela se faisait dans le passé. Le ministre a profité de cette occasion pour appeler les représentants des CCI à travailler dans la synergie et ce pour résoudre les problèmes du secteur.

Le président de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie, et vice-président du FCE, Laid Benamor a appelé, lors de son intervention, à là réforme des statuts régissant les chambres de commerce et d'industrie (CCI), dans l'objectif de participer à la promotion de l'économie nationale.

Laid Benamor, qui a intervenu lors de l’ouverture des travaux de la deuxième Assemblée générale de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie et en présence du ministre de Commerce Bekhti Belaib, a soulevé la nécessité de la réorganisation des CCI notamment en matière de gestion, de financement et d'échanges. «La grosse part du financement des CCI vient de l'État, ainsi, nous avons pensé à ce que nous changions cette réalité en allant nous même chercher des financements et avoir une certaine liberté dans la gestion», a souhaité Laid Benamor.

L’intervenant a affirmé son engagement à mener de grands chantiers, notamment la réorganisation des Chambres, par un changement des statuts qui les régissent. Un chantier, selon lui, qui permettra aux CCI d'avoir plus de souplesse et lui confère un pouvoir de décision. Laid Benamor a soulevé, également, un deuxième chantier qui concerne la mise en place d'une politique active d'incitation à l'innovation collaborative avec une mise en réseau de toutes les chambres et des opérateurs économiques sur le territoire nationale. Il s'agira aussi, annonce le président de la CACI, la découverte des expériences à l'international et des meilleures pratiques dont pourraient s'inspirer ces institutions.

Le grand chantier s'agit de la formation et l'accompagnement. La réponse du ministre, qui a donnée une oreille attentive aux doléances des représentants des CCI, était très rapide et très claire, en disant que «les statuts des CCI seront changés dans un délai très rapide.

Lesquels éventuels changements ont satisfait les présents à cette rencontre qui ont été unanimes quant au changement de statuts notamment. 

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
21oct. 2013

Le rôle des chambres de commerce reste en deçà des objectifs escomptés

11févr. 2013

Evaluation des Chambres de commerce Le ministre exige du rendement

21sept. 2014

Il présidera l'institution pour la mandature 2014-2018 Laïd Benamor élu à la tête de la CACI

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.