lundi 21 mai 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Selon l’Union nationale des Boulangers
90% de la farine subventionnée est détournée Abonnez-vous au flux RSS des articles

17 mars 2014
13:02
0 commentaire La matière est utilisée dans les biscuiteries

L’Union nationale des Boulangers, accuse les minoteries de détourner 90% de la farine subventionnée, destinée pour la fabrication du pain.

 

Le vice-président de l’Union nationale des boulangers, affiliée à l’UGCAA, Amer Amar, reproche aux minoteries de livrer de fausses déclarations au service d’inspection du ministère du Commerce car, selon lui, « la majorité de cette farine est, soit vendue directement aux usines pour la production de biscuits, ou bien, versée dans le marché de gros, où elle est vendue à son prix réel ». 

En affirmant que seulement 10% de la farine subventionnée par l’État est destinée à la production du pain, Amer Amar a fait savoir, qu’une enquête est ouverte par le ministère du Commerce pour déterminer les parties responsables de ce détournement.

Mustapha Benbada avait déclaré, auparavant,  que la moitié de la farine subventionnée n’est pas utilisée dans la fabrication du pain, mais destinée au secteur industriel et à la fabrication de gâteaux, pâtisseries et autres usages. Une déclaration qui réconforte l’Union générale des commerçants et artisans Algériens, UGCAA, qui a dénoncé depuis toujours ces agissements.

Le porte-parole de l’Ugcaa, Tahar Boulenouar, avait déclaré à ce propos, que dans la politique nationale de subvention actuelle, le consommateur est relégué au dernier rang.  Les premiers bénéficiaires de cette subvention sont, selon lui, les producteurs étrangers et les importateurs, en second lieu, ceux qui détournent des quantités de farine au profit des fabricants de gâteaux et de gaufrettes et ensuite viennent les grossistes et les revendeurs.

Pour pallier ces manigances, l’Ugcaa, appelle le gouvernement à changer sa politique de subvention, en ciblant d’une manière directe le citoyen, sans passer par plusieurs intermédiaires.    

Nabil Nehlil

Sur le même sujet
02juil. 2014

Produits alimentaires L’UGCAA plaide pour le plafonnement des prix

04août 2013

Subventions de l'Etat à la farine Les boulangers veulent payer moins

11avril 2013

"La moitié de la farine subventionnée, n'est pas utilisée dans la fabrication du pain"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.