mardi 22 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les terres agricoles confiées au privé Abonnez-vous au flux RSS des articles

19 avril 2017
11:33
0 commentaire Les terres resteront dans le giron de l'Etat

Une réunion du Conseil des participations de l’Etat (CPE) se réunira demain, jeudi. Elle sera consacrée au partenariat dans le secteur agricole.

 

L’annonce en a été faite aujourd’hui par le Premier ministre à partir d’Oran où il effectue une visite pour s’enquérir du développement de la région.

La réunion «sera axée sur le partenariat public/privé (PPP) dans ce secteur», a indiqué Abdelmalek Sellal, en marge de l’inauguration d’une ferme pilote située à Oued Tlilat. «Nous allons également débattre des possibilités d’élargir les périmètres de production agricole.» Le Premier ministre a tenu quand même à préciser que les terres agricoles resteront dans le giron de l’Etat, mais que leur exploitation sera confiée au privé.

L’hôte de la wilaya d’Oran a exhorté les acteurs du secteur à utiliser les technologies et des équipements modernes pour l’amélioration de la production. Tout en appelant à l’augmentation de la productivité. «Notre bataille sera celle de la production et de la productivité.» Et le Premier ministre d’ajouter : «Nous ne pouvons pas nous contenter d’une production de 25 quintaux par hectare alors qu’on peut aisément atteindre les 40 voire 50 quintaux par hectare.»

Par ailleurs, et toujours dans le cadre de la même visite, M. Sellal a inauguré un complexe de raffinage de sucre d’une capacité de 700.000 tonnes par an. Il a été réalisé dans le cadre d’un investissement privé et a coûté 12 milliards de dinars. Il a invité le propriétaire de l’usine qui appartient au groupe Berrahal a exploité des terres agricoles environnantes pour y cultiver de la betterave.

F. Ababsa

Sur le même sujet
11janv. 2014

Agriculture : M.Sellal annonce un projet d’extension de la plaine de la Mitidja vers l’Est

29juil. 2012

Concessions agricoles Près de 5.000 dossiers traités à Oran

29sept. 2013

Concessions agricoles Des brigades de contrôle contre les spéculateurs

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.