samedi 22 septembre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Selon le ministre de l’Agriculture
«La poudre de lait est détournée vers le Maroc» Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 févr. 2014
15:49
0 commentaire Abdelwahab Nouri, ministre de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelwahab Nouri, a déclaré que la poudre de lait subventionnée, « est détournée par certaines unités de production hors des frontières, notamment vers le Maroc, profitant de l’aide de l’État accordée à ce produit ».  

 

Pour le ministre de l’agriculture, qui s'exprimait à la presse en marge de la visite de travail du Premier ministre dans la wilaya de Mila, il n’y aurait pas une raison valable qui justifie cette crise, car, a-t-il dit, « dès le début des perturbations, nous avons assuré aux unités de transformation de lait plus de 30 % de la quantité nécessaire en lait de poudre ». « Comment expliquez-vous qu’en dépit de cela, elles n’arrivent pas à répondre aux besoins des citoyens sachant qu’avant la crise, une moindre quantité était suffisante », s’est-il interrogé.

Nouri a affirmé, à ce propos, que si l’enquête ouverte par les services du contrôle de la qualité, relevant du ministère du commerce, venait à confirmer la responsabilité des unités de transformation de lait, dans la perturbation qui touche la filière, « ces dernières seront fermées et sanctionnées ».

Par ailleurs, le ministre a indiqué qu’une trentaine d’unités privées de transformation de lait, ont arrêté de fonctionner depuis le début des perturbations, en affirmant que son département « n’envisage pas de réalimenter ces unités par la poudre de lait, car ceci coûtera un budget supplémentaire à l’État, vu l’augmentation qu’a connue la poudre de lait sur le marché international».

Il est à noter, qu’une récente enquête des services de contrôle économique du ministère du commerce, a révélé que pas moins de 40 unités ont utilisé, frauduleusement, la poudre de lait subventionnée, dans la production des produits dérivés du lait.

Apparemment, si la hausse des prix de la poudre de lait sur le marché international, a créé la pénurie et pénalisé le citoyen, elle a, par la même occasion, généré des profits même au-delà de nos frontières.

Nabil Nehlil

Sur le même sujet
15févr. 2014

Perturbations dans la distribution du lait : les unités de transformation responsables seront fermées

11janv. 2014

Les professionnels expliquent la perturbation dans le marché du lait pasteurisé

18janv. 2014

Transformation de la poudre de lait en produits dérivés 43 unités de production épinglées

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.