mardi 12 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L’OAIC : de l’import à la production Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 janv. 2017
16:17
0 commentaire Le BNEDER réalisera des études de forage

L’Office interprofessionnel des céréales (OAIC) va introduire des demandes d’acquisition de terres à Tébessa, Laghouat, Ghardaïa et Adrar pour s’engager dans la production des céréales.

 

Dans un entretien accordé à l’APS, son directeur général a indiqué que l’Office qu’il dirige compte, à travers la production, contribuer à la stratégie nationale de réduction de la facture d’importation. M. Belabdi a précisé que le choix de ces wilayas n’est pas fortuit : «L’Office table sur la ressource hydrique de la nappe albienne au niveau de ces régions pour assurer une irrigation complète des parcelles et garantir la  qualité du produit.» Par la même occasion, le premier responsable de l’OAIC a annoncé que son entreprise va recourir aux services du Bureau national des études de développement rural (BNEDER) pour réaliser des études de forage « dans des parcelles qui s’étendent sur 1.000 hectares dans la wilaya de Tébessa.» Confirmant par là même l’impératif pour l’ensemble des acteurs du secteur agricole de s’appuyer sur les centres de recherche existants dans le pays pour l’optimisation de toutes les récoltes.

Cette nouvelle stratégie adoptée par l’OAIC nécessite bien entendu des moyens financiers. Ce que soutien M. Belabdi en précisant que «de grands investissements seront consacrés à ces projets», sans pour autant en dévoiler le montant.

Ainsi, avec la réalisation de ces projets et leur entrée en production, l’OAIC aura opéré sa mue en passant d’organisme exclusivement importateur et pourvoyeur en céréales, en entreprise de production. Dans le but d’arrêter l’importation du blé dur en particulier. «La priorité sera donnée à la production du blé dur au regard des potentialités existantes sur lesquelles mise le gouvernement pour atteindre l'autosuffisance d'ici 2020.»

Rappelons que l’Etat a affecté à l'OAIC une trentaine de fermes pilotes spécialisées dans la production de semences de céréales dans le nord du pays, devant lui permettre d’en produire lui-même selon ses propres besoins en semences.

F.A et APS

Sur le même sujet
27sept. 2014

L'OAIC s'élargit au développement de la production de la céréaliculture

23oct. 2016

5 millions ha de plus pour la culture céréalière au Sud

24oct. 2016

5 millions ha de plus pour la culture céréalière au Sud

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.