vendredi 18 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Feux de forêts : c’est aussi l’œuvre de criminels Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 août 2017
21:12
0 commentaire Grosses pertes pour le monde rural

Des individus pyromanes ont prêté main forte à la grosse canicule qui sévit depuis le début de l’été pour embraser forets et maquis de tout le ruban forestier du nord du pays. Le ministère de l’intérieur a arrêté aujourd’hui certains d’entre eux, en attendant que la justice voit claire dans leur motivation.  

 

Selon les déclarations du ministre en personne, des individus « à l'origine » des feux de forêts que connaissent certaines wilayas, ont été arrêtés et traduits en justice. "Ces incendies sont principalement dus à la canicule mais il y a des criminels qui ont usé de tous les moyens pour aggraver la situation ». Certains ont été arrêtés suite à des enquêtes menées par les différents services de sécurité à savoir de la Police et Gendarmerie nationale.

Les quatre individus sévissaient dans la wilaya d'Annaba et d'autres dans la wilaya de Bouira. Ces derniers incendies ont causé le décès d’une personne à Boumérdes. Les bilans réguliers établis par des différents services de la gendarmerie nationale et direction des forets font état de milliers d’hectares que le feu a ravagé. Apres une accalmie durant le mois de juillet ou, du mois une baisse d’intensité des foyers observés durant cette période, les feux ont repris de plus belle venant à bout, dans la seule wilaya de Taref de 734 hectares et ce, en 4 jours.  Depuis 3 jours, soit le début du mois d’Aout, l’on a enregistré pas moins de 97 incendies de forêts à travers une quinzaine de communes frontalières relevant de la même wilaya.

Pendant ce temps, à Boumerdès, le sinistre est venu à bout de plus de 8000 oliviers et 9 ha d’arbres fruitiers qui ont été ravagés par les flammes. Des Issers à Keddara en passant par Timezrit et Thenia, le paysage de désolation est commun. Selon les données fournies par les services compétents, il eut perte de 3000 poussins à Taourgua, deux étables de poulets brulés à Thenia, la mort de 12 têtes ovines  et la perte d’une centaine de ruches d’abeilles. Ceci, en plus de grandes étendues céréalières et fourragères.  Le bilan est pour le moins intenable tellement les dégâts subis par le monde rural sont importants.   

A Constantine, l’on compte parmi les pertes douloureuses occasionnées par les feux de ces derniers jours la perte de 10 hectares de chêne liège et 15 autres hectares de broussailles. Le bilan national a fait ressortir, rien que pour ces 3 premiers jours d’Aout plus de 100 foyers incendies. Pour rappel, le mois de juin a été particulièrement sinistre avec une moyenne de 18 foyers d’incendie par jour.

 

               

               

 

               

 

               

                

L.Aizouni

Sur le même sujet
14août 2017

Feux de forêts: 9 morts et 26 personnes arrêtées

27juin 2017

40 incendies ravagent plus 155 ha en 24 heures

29juil. 2017

En Juin : 18 foyers d’incendie par jour

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.