jeudi 25 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Attentats meurtriers à Paris
Bouteflika : "un véritable crime contre l'humanité" Abonnez-vous au flux RSS des articles

14 nov. 2015
11:53
0 commentaire Le président de la République

"C'est avec stupeur et profonde indignation que j'ai appris les lâches attentats qui viennent d'être perpétrés à Paris et qui ont causé un lourd bilan en vies humaines. Cette horreur planifiée constitue un véritable crime contre l'humanité", a écrit le président de la République Abdelaziz Bouteflika dans son message adressé à son homologue français, François Hollande.

 

Condamnant « énergiquement ces crimes terroristes qui attestent encore une fois, malheureusement, que le terrorisme est un fléau transfrontalier », le chef de l’Etat a appelé à une  « une réaction solidaire de toute la communauté internationale, sous l'égide des Nations Unies ». Une réaction, ajoute le président de la République,  « qui se doit d'être lucide pour éviter une fracture civilisationnelle à travers le monde et à l'intérieur des pays, ce qui est l'un des buts recherchés par les commanditaires du terrorisme ».

"Devant cette tragédie qui vient de frapper votre pays ami, le peuple français, son gouvernement et vous et vous-mêmes personnellement pouvez compter sur la solidarité et sur le soutien de l'Algérie", a rassuré le chef de l'Etat dans son message adressé au président Hollande.

"En cette douloureuse épreuve, je vous exprime, au nom du peuple algérien, de son gouvernement et en mon nom personnel, nos plus sincères condoléances à vous-même et au peuple français ami, ainsi que toute notre sympathie aux familles des victimes", a également écrit le président de la République dans son message à son homologue français.

"Je puis vous assurer que le partenariat d'exception que nous sommes ensemble attelés à bâtir au bénéfice de nos deux peuples, se reflètera également dans nos efforts conjoints contre le terrorisme que l'Algérie combat elle aussi jusqu'à ce jour", a conclu le président Bouteflika.

128 morts et plus de 200 blessés

Selon un bilan provisoire, 128 personnes ont été tuées et plus de 200 autres ont été blessés, dont une centaine se trouve dans un état critique suite aux attaques coordonnées qui ont ensanglanté la capitale française.

Au total, sept attaques ont été perpétrées au stade de France, dans la salle de spectacle du Bataclan et dans des terrasses de cafés ou de restaurants, situés principalement dans les 10e et 11e arrondissements de Paris.

Le groupe État islamique revendique les attentats

Cette "terrible épreuve, (...) nous savons d’où elle vient, qui sont ces criminels, qui sont ces terroristes", a lancé hier soir François Hollande qui a décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire et annoncé la fermeture des frontières.

Hollande a annoncé également un deuil national de trois jours, après cet "acte de guerre", commis par "une armée terroriste, Daesh". Le groupe Etat islamique a revendiqué les attaques meurtrières, un peu plus tard samedi matin, dans un communiqué.

La France participe depuis plus de deux ans à la coalition anti-Etat islamique en Irak et a commencé à mener des frappes sur la Syrie en octobre.

H.M

Sur le même sujet
07janv. 2015

Fusillade à Charlie Hebdo Bouteflika qualifie l’attaque d’«acte barbare»

03avril 2017

Bouteflika condamne "vigoureusement le lâche" attentat de Saint-Pétersbourg

21avril 2017

Le président Bouteflika "condamne avec force" l'attentat terroriste ayant ciblé la France

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.