mardi 22 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Depuis le début de l'été
2300 hectares de forets partis en fumée Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 jui 2012
10:17
0 commentaire Le pire serait à venir

 

L’été, saison des chaleurs mais aussi et surtout des incendies de forets. Depuis le début du mois de juin, la Direction générale des forets a enregistré 88 foyers d’incendies, notamment à Béjaïa, Jijel, Tissemsilt et Annaba.

 

A en croire M. Mohamed Abbas, sous-directeur de la protection forestière à la Direction générale des forets, plus de 18000 hectares de forets ont été ravagés par les feux, ce qui revient à la moyenne annuelle excepté pour l’année 2007 ou plus de 20.000 hectares avaient été décimés.

Depuis le début de l’été, ce sont pas moins de 2300 hectares de forets qui sont partis en fumée et plus de 1000 foyers d’incendies ont été enregistrés, mais le pire est à venir selon Mohamed Abbas, invité de la Rédaction sur Alger Chaîne III, qui craint la période allant de fin août à début septembre.

L’origine des incendies est multiple. Il s’agirait de cas d’imprudence et de malveillance selon le sous directeur de la protection forestière à la Direction générale des forets qui affirme qu’une coopération étroite avec les services de la gendarmerie nationale est en cours pour identifier les raisons de ces feux de forets.

Il y a évidemment un lien entre la chaleur et les incendies selon Mohamed Abbas qui rappelle l’épisode de l’été 2011 durant lequel 6000 hectares ont été ravagés à cause d’un pic de chaleur enregistré à l’époque dans trois wilayas.

Khaled Drareni

Sur le même sujet
31juil. 2012

Feux de forêts depuis le début de l’été 4.300 hectares dévastés

11oct. 2014

Feux de forêts à Tizi Ouzou Des flammes et des interrogations

31juil. 2013

Feux de forêts à Béjaïa Plus de 54 hectares ravagés

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.